lettres et documents officiels

Maire

Monsieur le Maire,
 
Avant tout, nous vous remercions pour les travaux effectués rue du Pavé.
Mais, suite à notre demande d’aménagement de la circulation rue Gambetta prolongée (en PJ) que nous avons transmis et négocié avec M. Counil, et, suite à la réponse de la STRMTG que nous venons de recevoir (en PJ) nous estimons que le refus de toute modification de M. Vavasseur n’est pas circonstancié (en PJ).
Cet aménagement n’aura pas un cout élevé, il suffira de supprimer des panneaux d’interdiction et de réinstaller un feu tricolore.
 
En éliminant les transformations que vous pouvez effectuer sans autorisation :
-       Déplacement du parking handicapé superfétatoire dans son positionnement,
-       Suppression des « arceaux » pour les vélos jamais utilisés et retirant des places pour les véhicules…
 
Il ressort 2 éléments importants :
 
PRIMO : le STRMTG n’est pas un organisme « décisionnaire » mais un expert technique qui transmet un avis à l’autorité préfectorale, en conséquence nous pensons que le dossier pourrait être plus approfondi avec les services de la préfecture afin de régulariser une situation « technique » engendrée par des plans défectueux suite aux modifications de complaisance ; comme le précise la lettre du STRMTG « les modifications souhaitées par l’autorité organisatrice des transports sont adressées au Préfet et instruites techniquement par mes services ».
 
SECONDO : le rapport du CEREMA qui souligne les risques d’accidents en cas de circulation mixte (TRAM et autres usagers) ne peut pas être pris en compte dans notre quartier étant donné que depuis 10 ans il n’y a eu aucun accident malgré l’usage abusif du stationnement et le non-respect de la circulation imposés par le manque de réalisme de leur configuration.
 
En résumé il nous apparait que malgré la bonne volonté que vous avez mise dans la réfection de la rue du Pavé, vous n’avez pas la même détermination politique afin de régler les erreurs du passé sur la rue Gambetta prolongée.
 
Souhaitant que vous repreniez notre dossier, que vous lui donniez une suite plus favorable et que vous approfondissiez notre demande avec les services préfectoraux,
 
Veuillez, M. le Maire, être assuré de nos sincères salutations,

M. Devisme se fait à nouveau remarquer !!!

Excusez-moi de vous dire que vous allez passer une fois de plus pour un con auprès du parquet !
Cet impayé étant du fait de Promocasch car ils avaient facturé la commande pour notre bal et oublié de facturer ce que nous avons pris en plus…
Ce reste du a été payé 15 minutes plus tard, après qu’ils se soient aperçus de leur erreur de n° de téléphone.
Par ailleurs, la secrétaire de ce magasin a fortement apprécié votre manque de civilité et a compris pourquoi on vous avait foutu dehors de l’ASPG.
​sans cordialité...


Aimé DARMET

secrétaire de l'ASPG

http://www.association-saintpavin-gambetta.fr/

06 19 66 09 93 entre 7h et 19h

 

De : jean-pierre.devisme@sfr.fr
A : aidar@neuf.fr
Envoyé: samedi 30 septembre 2017 10:19
Objet : Tr: URGENT
 
‌Monsieur le secrétaire de l'ASPG
Vous trouverez ci joint copie du mail que je viens d'envoyer au Président de l'ASPG.
Vous en tirerez les conséquences que vous jugerez utiles!!
Comme vous l'avez fait si souvent pour moi, il serait bon de mettre cette info sur le site, afin que les rares adhérents qui le consultent soient au courant de la personnalité du Président de l'ASPG.
Cordialement a vous
Jean Pierre DEVISME
---------- mail transféré ----------
Envoyé: samedi 30 septembre 2017 10:12
De : jean-pierre.devisme@sfr.fr
A : christophe.kleber72@orange.fr
Objet : URGENT

‌Monsieur,
Je porte à votre connaissance que je viens de recevoir un appel téléphonique de PROMOCASH, qui me croyait toujours président de l'ASPG.
J'ai donc appris que vous étiez passé ce matin prendre de la marchandise et que vous êtes parti sans payer!!!!!!!!!!Bel exemple pour un président d'association qui accuse les autres de voleurs.
C'est la troisième fois que je reçois ce genre d'appel en peu de temps.
Je vous précise que j'ai informé le Parquet de cet appel.
Cordialement à vous.
PS: copie au secrétaire de l'ASPG

ECLAIRAGE

Si vous n’avez plus d’électricité dans les rues le soir c’est « normal »…

Les compteurs électriques ont été changés, résultat :

Ils ne sont pas assez puissants pour supporter la demande et disjonctent…

La Mairie traite le problème…

courrier de M. Vavasseur : "nous ne ferons rien pour la rue Gambetta"

Vav1

au lieu d'écrire aux Saints, nous écrivons aux "Dieux".... rien n'est terminé....

Strm

28/08/2017

Bonjour Monsieur Counil,
 
Malheureusement, pour votre rentrée, je suis toujours là ! (LOL) et j’ai deux mauvaises nouvelles :
 
Nous n’avons vu personne visiter la rue Gambetta afin de mettre en œuvre l’excellent plan que nous avions étudié afin d’améliorer l’accessibilité et le stationnement de notre secteur..............................
Proverbe (pas chinois) : « Dans une guerre, ce qui se passe, ce n'est jamais ce qu'on avait prévu. Alors ce qui compte, c'est d'avoir le moral ! » (Gal Bigeard)
Alors j'attends !!!!
 

En second, je dois vous signaler l’utilisation abusive de l’arrêté 2842 du 3 aout 2017 par son destinataire « un ami à vous » d’après ses dires.
Il a droit à une demi-heure de stationnement pour chargement et déchargement de matériaux lié à sa mission (installer des velux au 60 rue Fleury) d’après l’arrêté 2842. Nous avons constaté qu’il a monopolisé en permanence 3 emplacements de stationnement rue Gambetta entre le 190 et 194 (WE compris) et déposé des barrières d’interdiction et ce depuis 2 mois (dont 1 mois sans autorisation) empêchant par la même aux clients des commerces à proximité le parking.
Nous avons constaté aussi, à nos divers passages, que les seuls véhicules garés étaient des véhicules de tourisme : le sien, celui de son épouse et celui de son fils.
(la police municipale étant déjà intervenue pour enlever ses barrières et panneaux ou sceaux divers)

Le patron impoli de cette entreprise m’ayant à nouveau insulté cet après-midi alors que je venais d’avoir des informations par Mme Perrin sur la réalité de ses droits, celui-ci voulant porter plainte contre moi pour avoir déplacé ses barrières, je vous demande expressément de contrôler si votre « ami » ne fait pas un usage abusif de l’arrêté municipal ci-dessus mentionné celui-ci nous paraissant totalement injustifié (ou il fait autre chose dans cette maison que les velux ???). (lorsque j'ai changé toutes les fenêtres et volets de ma maison (4 niveaux) cela a pris 3 jours sans stationnement particulier...)
Les commerçants et clients utilisateurs usuels de ses emplacements risquent de ne pas garder leur sang-froid jusqu’au 7 novembre lorsque tout le monde sera rentré et que nous retrouverons les problèmes de manque de places de stationnement !
(Moi j’ai déjà perdu le mien… ayant horreur des personnes qui cherchent à me marcher sur les pneus !!!!)
 
Enfin, bonne rentrée malgré tout,
Cordialement,

REPONSE :

Bonjour,

M. BATIOT et M. VAVASSEUR ont fait une visite sur place le jeudi 13 juillet dans l’après-midi pour examiner vos propositions mais je n’ai pas encore leur retour. Je vais aller aux nouvelles.

Concernant le second point, je ne sais pas de qui il s’agit … Je vais regarder cela de près.

Cordialement.

Christophe COUNIL

Conseiller départemental de la Sarthe

Maire adjoint du Mans

 

Bilan reunion

PROPOSITONS DE L'ASPG LE 16 JANVIER (page1)

Page 1

(page 2)

Page 6

(page 3)

Page 8

(page 4)

Page 9

Page 10

Date de dernière mise à jour : 07/11/2017